Travaux sur le pont de Vernaison à compter du mardi 3 mars

0
589

Le pont de Vernaison fait l’objet depuis le printemps 2019 d’un dispositif de surveillance 24h/24 qui permet à la Métropole de suivre la moindre évolution des indicateurs d’état de santé de l’ouvrage, d’être alertée en temps réel et de prendre immédiatement les mesures de précaution  pour la sécurité des usagers si des évolutions étaient constatées.

Sans attendre les niveaux d’alerte qui la conduiraient à prendre des mesures pouvant aller jusqu’à la fermeture du pont, la Métropole de Lyon a décidé de lancer un programme de travaux et de mesures visant à assurer une totale sécurité des usagers mais aussi de permettre l’utilisation du pont le plus longtemps possible dans des conditions de sécurité totales.

Dans ce cadre, la circulation des poids-lourds de plus de 3,5t (à l’exception des véhicules de service publics et les engins agricoles) sera interdite à compter du mardi 03 mars. Pour les véhicules interdits, Il est conseillé de transiter par Pierre Bénite en empruntant les autoroutes A7 et A450 et la RD315. Des panneaux d’informations seront mis en place sur les axes situés en amont de l’ouvrage dans les communes de Vernaison et de Solaize. Une communication spécifique à destination des professionnels  impactés par cette mesure d’interdiction est également mise en œuvre.

Par ailleurs, des travaux visant à améliorer l’étanchéité des 4 chambres d’ancrages des haubans débuteront le 2 mars prochain pour une durée de 5 semaines. Ces travaux seront principalement réalisés depuis l’intérieur de l’ouvrage d’où une gêne très limitée pour les circulations automobiles. Seules les zones de trottoir à hauteur des chambres seront neutralisées ponctuellement, mais il y aura toujours un trottoir praticable pour les piétons.

En parallèle de ces travaux, des sondages géotechniques sont réalisés dans le Rhône depuis une barge jusqu’à mi-avril afin de pouvoir anticiper des études de dimensionnement d’un nouvel ouvrage (ou pont de secours) dans l’éventualité de la nécessité de fermer l’ouvrage actuel à toute circulation d’ici quelques mois ou quelques années.

Au mois de janvier, les élus de la Métropole avaient voté une enveloppe de 10,75 millions d’euros pour la surveillance du pont, les travaux conservatoires mais aussi pour les études pour un nouvel ouvrage dans l’hypothèse où la circulation serait totalement interdite sur le pont de Vernaison.